Blog Chasse

Quels accessoires pour débuter la chasse ?

accessoire chasseur

Quand on pense « chasse », on pense bien évidemment au fameux fusil, instrument essentiel pour la pratique. Pour autant, la chasse est, à l’instar d’autres pratiques sportives, un sport très « complet ». Il inclut donc de nombreux accessoires permettant d’optimiser le moment passé, aussi bien pour davantage de performances que pour une plus grande praticité et un déplacement aisé. Vous pouvez donc retrouver les accessoires en question ci-dessous.

Les accessoires essentiels pour la chasse

Nous regroupons ici les accessoires dont vous ne pouvez absolument pas vous passer pour débuter dans le domaine.

Les habits : bottes, gants

Il faut bien commencer quelque part, à savoir l’habillement. Chasser ne se fait pas comme l’on se balade en ville, aussi faut-il disposer de l’accoutrement approprié pour l’évolution en milieu naturel et parfois sauvage, à l’instar des fameuses bottes et autres gants. Selon la période de l’année, pensez également à vous couvrir en fonction.

Le couteau de découpe et autres fonctions de chasse

C’est le principal couteau que vous aurez à disposition, qui vous servira, parmi tant d’autres fonctions, à découper le gibier. Sa taille dépendra directement du gibier que vous chassez, mais pour débuter, il est préférable de choisir une intermédiaire, convenant aussi bien au petit qu’au gros gibier, des renards aux chevreuils en passant par les lièvres et les perdrix.
En revanche, en ce qui concerne le gibier aquatique, il est préférable de vous procurer deux couteaux dont les circonférences différeront selon la taille de la proie.

Quelques critères pour vous aider dans votre choix :

  • Le matériau : on trouve principalement l’acier inoxydable, qui est certainement le choix le plus censé pour un affutage facile et une grande durabilité. Certains préféreront également le délicat acier carbone, qui opère avec finesse dans la découpe, mais qui demande davantage d’entretien (car ce matériau, lui, est oxydable).
  • La praticité : on trouve des couteaux de chasse pliants, d’autres modèles étudiés pour la compacité, les plus grands modèles venant parfois avec un fourreau pour pouvoir être attachés directement à la ceinture.
  • Le prix.

On l’appelle couteau de découpe mais il sert de nombreux autres objectifs fonction du mode de chasse que vous choisissez. Vous pouvez vous référer à cet article sur les différents types de chasse pour en savoir davantage à ce sujet.

Le couteau suisse

On lui trouve plusieurs noms : couteau pour le survivalisme, outil tout-en-un, couteau suisse… Toutes ces appellations recouvrent une même réalité, à savoir un couteau multifonction, capable de réaliser de nombreuses actions liées à la chasse, notamment pour couper du bois et couper et récolter les branches et brindilles pour allumer un feu grâce aux pinces coupantes incluses.

Une protection contre le bruit

Si vous pratiquez la chasse à la tir, vous savez certainement que les fusils sont des appareils certes performants, mais surtout très bruyants. Le fameux mythe du chasseur âgé à moitié sourd n’en est pas vraiment un, et il est donc important de protéger vos tympans. Vous pouvez opter pour un casque anti-bruit, peu cher, mais qui vous isolera de tous les bruits, ce qui n’est pas le plus évident. Vous pouvez dès lors investir dans des appareils auriculaires dédiés, capables de filtrer les différents sons pour vous protéger uniquement des sons les plus agressifs et puissants.

Une lampe

On ne pense pas en avoir toujours l’utilité, surtout si l’on chasse en journée. Mais une lampe peut se révéler toujours utile, évidemment cruciale si vous chassez à l’aube ou au crépuscule, mais pouvant se révéler déterminante également si vous évoluez dans des milieux ombragés, comme les forêts. Pour davantage de praticité, il est préférable de se munir d’une lampe frontale ou de tout autre modèle « de poche » ou pouvant être placé sur le corps en autonomie.

Le ravitaillement nécessaire (facultatif, selon la durée de la partie de chasse)

Ce n’est bien évidemment pas le plus important… sauf si vous partez pour de longues et intenses parties de chasse ! Auquel cas vous devrez bien évidemment penser à prendre avec vous tout le ravitaillement nécessaire, comme l’eau et, éventuellement, des denrées. Selon les conditions climatiques prévues, et si la partie s’étend, il est également bienvenu de prévoir des vêtements de recharge ou des impairs.

Les petits plus

  • Le GPS portable pour ne plus perdre le nord. Pour évoluer dans des territoires que vous ne connaissez pas encore, le GPS portable peut s’avérer très pratique, d’autant plus que certains modèles permettent la topographie. A défaut d’investir, vous pouvez également vous tourner vers une boussole, à condition d’apprendre à la manier !
  • Redécouvrez vos parties de chasse les plus mémorables grâce à la caméra. Choisissez un matériel d’extérieur, étanche et résistant aux chocs. Vous pourrez alors filmer une scène en attendant que le gibier passe, mais le plus immersif reste certainement la fameuse « GoPro ». A condition de réussir à s’en servir dans un tel contexte !
  • Pour tous les engins électriques, une batterie externe s’impose. Entre le (possible) GPS portable, le smartphone, la caméra, la lampe… les accessoires électriques peuvent s’accumuler et il serait bien dommageable d’en prendre le profit simplement parce que la batterie tombe à plat.

Laissez un avis

error: Content is protected !!