Fusils Browning

Test / Avis du fusil de chasse BROWNING B525 et aperçu des déclinaisons

Fusil de chasse semi-automatique Browning B525 Shadow

On vous parlait déjà du classique Browning Bar MK3, un modèle de la gamme Browning des plus complets et équilibrés, mais ce n’est toutefois pas le seul à se distinguer. Effectivement, le Browning B525 et ses diverses déclinaisons lui permettent de se montrer au grand jour, dévoilant de belles capacité et une esthétique époustouflante, surtout en ce qui concerne les déclinaisons. Tour d’horizon au complet !

Aller plus loin : découvrez tous les meilleures carabines de chasse de la marque Browning

Aspect visuel

La Browning B525 tient à ce qu’on la remarque… mais sans en faire trop ! Pour cela, elle fait appel à un canon noir – signe de l’élégance – et des matériaux de finitions tirant sur le gris. Classique, mais elle habille sa parure avec de jolis et discrètes dorures et autres marquages, lesquels viennent finir le fusil de chasse avec finesse. Les finitions sont également des plus travaillées, offrant des bois foncés associés à de fines gravures, le tout sublimé par une ponce à l’huile.

A noter : l’on parle ici du Browning B525 Shadow en édition limitée et non de l’édition standard, laquelle se montre relativement lourde dans son design, gavant notamment en gravures.

Vous l’aurez compris : on ne peut que vous recommander le premier choix, celui de l’élégance !

Ergonomie et praticité

L’utilisation se révèle des plus aisées, à commencer par la force du poids franchement diminué, à seulement 3,3kg. Un poids léger donc, et par ailleurs parfaitement réparti sur le fusil pour un équilibre idéal. Le maniement est donc facilité et permet de suivre les coups sans difficulté. Le sélecteur, à cet égard, se montre agréable et intuitif dans la manipulation.

En plus de cette facilité, le fusil se montre intuitif grâce à la crosse poncée et huilée qui vient se loger dans l’épaule naturellement, offrant un réceptacle solide et sécurisé pour le recul.

Comportement sur le terrain

C’est certainement la robustesse de l’arme qui nous impressionne le plus ! Tant de par sa crosse que par sa bascule en acier, l’arme embarque des pièces de belle qualité et promet ainsi une belle longévité et fiabilité. Et ça, même si le Browning B525 fait aujourd’hui partie des classiques comme le Browning Bar MK3 ! Du côté du canon, on retrouve un Back Bored efficace et percutant, offrant une éjection puissante des douilles – sa force pouvant d’ailleurs déstabiliser ; certains trouveront en revanche les chokes un peu courtes, à 38mm.

En plus de son efficacité et de sa fiabilité, l’arme offre également un mécanisme des plus percutants. On comprend, dès lors, bien mieux pourquoi celle-ci s’est inscrit au rang des classiques. La qualité du mécanisme s’entend d’ailleurs à la fermeture comme pour le sélecteur, avec des sons nets et francs assurant un rodage parfait du fusil de chasse.

En conclusion

Il s’agit là d’une arme équilibrée sur tous les plans – que l’on regarde du côté de sa qualité de fabrication (de l’apparence aux finitions et choix des matériaux) ou de son efficacité, le tout s’avère parfaitement travaillé. Son utilisation est vive – même si les départs peuvent surprendre aux premiers coups – et son poids relativement léger lui accorde une belle rapidité d’exécution et de manipulation.

N’oublions pas, pour terminer, de mentionner son rapport qualité-prix des plus attrayants, offrant une belle alternative à la concurrence.

Les points forts

Un design très réussi (pour la version Shadow).
Un rapport qualité-prix convaincant eu égard la concurrence.
Une mécanique réussie et qualitative.
Bon poids pour une manipulation facilitée.

Les points faibles

Les chokes sont un peu courts.
La version « standard » est moins convaincante, tant sur le visuel que sur le rapport qualité-prix.

Laissez un avis

error: Content is protected !!